© 2018 lucienlamovaizgraine / contact@lucienlamovaizgraine.com                                                                                                                                                                                        Les Potes de Lucien !                           CONTACT

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Google+
  • Noir Bandcamp Icône
  • Noir Icône Deezer
  • Noir Icône iTunes
  • Spotify noir Icône
  • Noir Icône YouTube

C’EST AUJOURD’HUI

 

C'est aujourd'hui que je veux vivre et pas demain

Être libre, aventures, voir du chemin.

Je veux parcourir le monde, traverser le Vexin,

Être maître de mon temps, laisser faire le destin.

 

Je ne veux pas de numéro tatoué sur ma peau,

Je ne veux pas de C.C, de C.D.I, de C.D.D.

Et des lois toujours plus, toujours plus me frustrer,

Des lettres dactylographiées dans mon courrier.

 

Je veux marcher et marcher sans savoir où je vais,

Et marcher et marcher pour savoir qui je suis,

Que chaque jour soit une nouvelle situation,

Et faire comme l'oiseau traversant les saisons.

 

Oublier la télé, la radio, les infos,

Et la peur, et le doute qui briment mon cerveau.

Hiérarchie, politesse et tout le tintouin.

Mourir seul entouré de voisins !

 

J'ai la vie, j'ai le vent qui ouvre les fenêtres,

J'ai la vie, j'ai la mort qui tapent dans ma tête,

J'ai l'été, le printemps plus fort que l'hiver,

J'ai le cœur qui cogne entre mes viscères.

 

Je ne veux pas ingurgiter des lois décomposées,

Accepter un vaste monde millimétré,

Attendre ma retraite pour en profiter

Avec une enveloppe physique qui a déjà trop trimé.

 

Je veux rire, je veux chanter, je veux danser,

A la recherche de l'équilibre, évoluer.

Déguster cette vie comme un fruit précieux,

Être libre, être fort, je suis un amoureux.

 

M'arrêter doucement au milieu de la nuit,

Un ciel pur, un ciel noir, un ciel étincelant.

Et plonger mon attention dans le firmament,

Ressentir de cette manière que je ne suis pas si grand.

 

Je ne veux plus participer à la destruction

De l'être humain, de son voisin et encore bien plus loin,

Elever des enfants dans une jungle en béton,

Accepter les mégapoles qui gagnent du terrain.

 

Je veux sentir la peur à l'approche du Tonnerre,

L'envie de pleurer à la vue de la Mer,

Éprouver bonheur et calme sur de hauts plateaux

Gravis à la seule force de mes sabots.

 

Je ne veux plus être un pion sur l'échiquier,

Protéger un roi, une reine qui n'en valent pas la peine,

Affronter un ennemi qui n'en est pas un,

Me faire jeter, personne ne pleure le fantassin.

 

Je veux être fou, cavalier, le pion dévergondé,

Je veux construire un nouvel état de pensées,

Me réapproprier mon cerveau connecté

A la matrice qui poursuit sa dictée.

 

C'est aujourd'hui que je veux vivre et pas demain,

Être libre, aventures, voir du chemin.

Je veux parcourir le monde, traverser le Vexin,

Être maître de mon temps, laisser faire le destin

 

Je veux rire, je veux chanter, je veux danser,

A la recherche de l'équilibre, évoluer.

Déguster cette vie comme un fruit précieux,

Être libre, être fort, je suis un amoureux.

 

Titre "C’est aujourd’hui" de "Lucien La Movaiz Graine" extrait de l'EP "Blablabla..."

Auteur, compositeur, Interprète: Julien Malherbe

©Lucien la Movaiz Graine 2010